Papier de Positionnement du RF-EFH pour la 60eme CSW 2016

Depuis plus de trois décennies, des rencontres majeures se déroulent sur la scène internationale pour attirer l’attention sur la nécessité de protéger les ressources de l’environnement par une exploitation écologiquement rationnelle pour en assurer la durabilité. Les femmes sont concernées à plusieurs titres par les conflits armés. Elles peuvent être à la fois victimes de violences et combattantes ou membres, volontaires ou non des forces armées.

CSW 2016

La centralité de l’autonomie des femmes, de l’égalité femme/homme et de la réalisation des droits humains des femmes dans le développement durable est de mieux en mieux reconnue ces dernières décennies. Cette reconnaissance est évidente dans la plupart des normes et accords internationaux. La plate-forme d’action de Beijing assure que l’avancée des femmes et l’égalité entre les femmes et les hommes est une question de Droits de l’Homme, une condition de justice sociale et le seul moyen de construire une société durable juste et développée. L’égalité des sexes ainsi que les droits et l’autonomisation des femmes sont des thèmes transversaux du Programme 2030 des Nations Unies. Celui-ci comprend 17 Objectifs de développement durable (ODD) et 169 cibles. Les objectifs du Développement Durable plus sensibles au genre, proposent des engagements égalité femme/homme transversaux, ainsi qu’un objectif spécial dédié à l’égalité des sexes et à l’autonomie des femmes et des filles et apportent, de ce fait, de grandes améliorations par rapport aux Objectifs du Millénaire pour le Développement, qui n’étaient en réalité, qu’un pacte civilisé entre pays développés et pays en développement

Soixantième session de la Commission de la condition de la femme (CSW60)

side-event de l’organisation Internationale de la Francophonie  (OIF) Concertation de la société civile francophone organisée par le Réseau Francophone pour l’Egalité Femme-Homme (RF-EFH)            Panel du Réseau Francophone pour Egalité Femme-Homme (RF-EFH) avec le l’accompagnement et le soutien de l’organisation Internationale de la Francophonie  (OIF) « FEMMES, PAIX ET SÉCURITÉ EN FRANCOPHONIE: QUEL LIEN AVEC LES ODD? » « Parce que les femmes sont et font le monde… » Intervenantes Thèmes Mme … Continuer…

Conférence mondiale sur le leadership féminin.

Organisé par le Réseau de soutien au leadership et à la participation politique des femmes et la Commission Entreprenariat Féminin du Groupement Inter-patronal du Cameroun, en partenariat avec l’Organisation Internationale de la Francophonie, ONU Femmes, l’Ambassade de France au Cameroun, avec le soutien institutionnel du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille et du Ministère des Relations Extérieures de la République du Cameroun.

Le rapport GEM publie de nouveaux documents d’enquête sur les obstacles à l’apprentissage

Un nouveau document d’orientation publié à l’occasion du Forum économique mondial de Davos montre que l’ensemble des discussions sur la qualité des manuels sont toutes traversées par un problème essentiel : des millions d’enfants n’ont tout simplement pas du tout accès à ces supports. Le Rapport GEM montre comment le secteur privé pourrait transformer le marché de l’édition de manuels.

PRESENTATION DE LA 16ème EDITION DU FORUM DE BAMAKO :

« L’Afrique : entre chaos et émergence »

est le thème retenu pour la 16ème édition du Forum de Bamako est on ne peut plus d’actualité. Il puise en effet d’une part dans le malaise auquel peut renvoyer l’analyse de la situation présente ou à venir du continent le continent, et d’autre part dans l’opinion de plus en plus entendue selon laquelle l’Afrique est l’avenir du monde.

Pour ce qui est du malaise, il prend sa source dans plusieurs phénomènes, qui ont pour noms crise migratoire, développement du terrorisme et de l’insécurité, essor du radicalisme religieux, effets négatifs du changement climatique, chômage (et en particulier celui des jeunes), etc.

Si ces phénomènes ont des causes multiples et variées, il n’en demeure pas moins qu’ils résultent pour l’essentiel de facteurs politiques, économiques et sociaux. Sur le plan politique, l’Afrique, depuis plusieurs décennies, est le théâtre d’instabilités parfois chroniques. Sur le plan socio-économique, l’Afrique, en dépit de l’abondance des ressources naturelles, demeure le continent le plus pauvre de la planète : ainsi, environ un Africain sur deux vit sous le seuil de pauvreté.

L’Afrique demeure donc l’une des principales régions du monde où la pauvreté est plus la règle que l’exception. De 1990 à 2010, le nombre de personnes de cette zone vivant avec moins de 1.25 dollars par jour est passé de moins de 300 millions à près de 425 millions. Leur part dans la population a certes déclinée, passant de 57% à 49%, mais cela reste encore bien insuffisant.

L’agriculture, dont dépendent tant de pauvres, n’a pas donné les résultats escomptés, et malheureusement, les rendements par hectare stagnent.

De plus, l’Afrique demeure au-delà de la pauvreté, le continent où les inégalités sont les plus élevées.

Ainsi, l’Afrique subsaharienne compte six des dix pays les plus inégalitaires du monde. Un nombre croissant d’Africains (près de 300 millions déjà) sont confrontés à la dure réalité des bidonvilles, où les ressources sont rares et les perspectives d’emploi inexistantes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close