GENRE & GOUVERNANCE POLITIQUE

GROUPE THEMATIQUE GENRE & GOUVERNANCE POLITIQUE

Présidente : Mme Odile Ndoumbé Faye (AFARD)

Qu’est-ce qui fait qu’il soit encore si difficile d’atteindre la masse critique de 50 % de femmes dans les sites de pouvoirs (économique, socioculturel et politique) dans notre communauté, avec plus de 120 millions de femmes francophones dans le monde, alors que dans le même temps, leur poids démographique est reconnu sous le prisme de la gouvernance démocratique comme un réel déterminant du pouvoir politique ?

S’il est admis que les femmes comptent, leur production n’est pas suffisamment valorisée dans le calcul des facteurs de développement, ce qui ne traduit que de façon minimaliste la rémunération de leur engagement politique dans la plupart des Etats.

Leur faible représentation dans les sites et lieux d’expression du pouvoir traduit en effet la méconnaissance de l’impact de leur implication dans les processus de transformation sociale.

Dès lors, le combat pour rétablir la femme dans tous ses droits passe par l’acquisition du savoir et du savoir-faire, par son autonomisation économique et financière, avec la mise en place d’un arsenal législatif approprié y compris au niveau des politiques macroéconomiques, et la reconnaissance du travail reproductif  majoritairement à la charge des femmes.

La représentation des femmes dans les instances politiques demeure encore faible, et les relations entre les femmes et le pouvoir continuent de s’inscrire dans la polysémie du terme. Comment, tout à la fois le pouvoir au singulier, se vide de cette présence féminine lorsqu’il s’agit de désigner la figure centrale de l’Etat ? Dans les instances politiques et dans les instances de décisions, les mécanismes combinant lois, structures sociales, cultures et coutumes doivent se combiner afin de donner toute sa mesure au combat pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

Ce groupe thématique devra mobiliser et organiser le plaidoyer en faveur de l’équilibre de genre, en faveur d’une bonne gouvernance politique incluant l’égalité Femme – Homme dans les pays francophones. Il devra aussi prendre en compte les sous – thèmes suivants :

  • Participation politique des femmes et des jeunes
  • Genre et participation politique
  • Femmes, jeunes et pouvoir
  • Citoyenneté,
  • Tout autre sous – thème susceptible d’améliorer l’égalité Femme – Homme
  • Observatoire des acquis à créer.

Membres :

Mme Justine Diffo Tchunkam (Réseau de soutien à la Participation Politique des Femmes

Partager :
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close