« ONE BILLION RISING »: LE POUVOIR DES FILLES

Si toutes les femmes des pays en développement apprenaient à lire, écrire, avaient le droit de faire des études et d’exercer un métier et connaissaient leurs droits, le développement social, économique et politique de leur pays serait accéléré.

Les filles d’aujourd’hui sont l’avenir des femmes de demain, c’est pourquoi il est essentiel qu’elles soient éduquées et qu’elles apprennent à faire respecter leurs droits.

LE POINT FOCAL : L’ÉDUCATION DES FILLES

L’éducation des filles est en effet le point précurseur de changements durables.
Une fille instruite met au monde moins d’enfants. Sensibilisée à l’importance de l’éducation, elle veille à ce que ses enfants aient une éducation de qualité et lutte ainsi à son tour contre les discriminations dont sont victimes les filles, comme le mariage forcé et les grossesses précoces, le travail infantile et la déscolarisation.
Une fille qui ne va pas à l’école aura plus de mal à faire entendre sa voix. Elle ne pourra participer activement aux prises de décision de la société dans laquelle elle vit. La non-scolarisation des filles les enferme dans la pauvreté. 
De plus, cette situation risque de se perpétuer à la génération suivante car une fille non-éduquée ne comprendra pas l’intérêt de donner à ses enfants une éducation de qualité. Découvrez toutes les causes et conséquences des inégalités des filles face à l’éducation.

L’ÉDUCATION DES FILLES, MEILLEUR INSTRUMENT DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ

62 millions de filles entre 6 et 14 ans (UNESCO 2018) sont privées d’éducation. 
Pourtant, la non-éducation des filles est un véritable manque pour le développement des pays : en effet, chaque année passée par une fille sur les bancs de l’école augmente son futur revenu de 10 à 20 %. Si l’on augmente de 10 % la fréquentation de l’école par les filles chaque année, le produit intérieur brut (PIB) d’un pays augmente en moyenne de 3 %. Découvrez l’impact positif de l’éducation sur une fille. 

La scolarisation des filles est souvent considérée comme non prioritaire. Pourtant, sur le terrain, notre expérience le confirme : 9 années d’éducation gratuite et de qualité permettent à une fille de changer son avenir, celui de sa famille et celui de son pays.
L’éducation des filles doit devenir un objectif de développement prioritaire.

« Il n’existe aucun instrument de développement plus efficace que l’éducation des filles. Si nous voulons que nos efforts aboutissent à la construction d’un monde en meilleure santé, plus pacifique et équitable, les classes du monde doivent être remplies de filles aussi bien que de garçons. »  
Kofi Annan, ex-Secrétaire général des Nations Unies.

L’ÉGALITÉ DES GENRES

Dans le monde, les filles et les femmes sont victimes de stéréotypes de genre et de discriminations qui violent leurs droits fondamentaux. Dans les pays en développement, les stéréotypes de genre sont particulièrement développés et empêchent les filles et les femmes de devenir autonomes : c’est le développement des pays tout entiers qui est pénalisé. 

Plan International défend l’égalité de genre pour que les filles et les femmes aient autant de chances que les garçons et les hommes à construire leur avenir de manière autonome et libre.

LEVER LES FREINS À L’ÉDUCATION DES FILLES

Pour toutes ces raisons, l’éducation des filles est une priorité dans nos programmes de développement. Notre objectif est de mettre en place un environnement favorable à l’éducation des filles qui soit :

  • Sûr – Les filles doivent se sentir en sécurité sur le chemin de l’école et dans l’établissement, les sanctions à l’encontre des enseignants qui abusent sexuellement de leurs élèves doivent être renforcées.
  • Accessible – Les écoles doivent être proches et gratuites, les sanitaires séparés pour les filles et les garçons, les parents et les enfants impliqués dans la gestion des écoles.
  • Inspirant – Les cours doivent être dispensés par des enseignants (es) de qualité. Les enseignants (es) comme les programmes scolaires doivent promouvoir l’égalité filles/garçons à l’école.
Partager :
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close