Assemblée constitutive

Le Réseau des Femmes Responsables dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche et le Réseau Francophone pour l’Egalité Femme – Homme   :

« Investir dans la vie, dans le capital humain et le développement »

Présentation des Réseaux

Réseau francophone de femmes responsables dans l’enseignement supérieur et la recherche

En mai 2013, l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) a clôturé sa 16e Assemblée générale, organisée à São Paulo au Brésil, par l’adoption d’une déclaration finale en faveur de la promotion des femmes universitaires à des postes à responsabilité dans les établissements d’enseignement supérieur et de recherche.

En octobre 2013, l’AUF a signé une convention de partenariat avec l’Organisation universitaire interaméricaine (OUI) qui porte sur le partage d’expériences issues du programme de l’OUI « Espace des Femmes Leaders des Institutions d’Éducation Supérieure des Amériques (EMULIES) ».

Dans ce cadre, l’AUF a soutenu la création d’un  Réseau francophone de femmes responsables dans l’enseignement supérieur et la recherche. Ce réseau a pour mission de sensibiliser les milieux universitaires et dirigeants à la question de l’inégalité femme-homme dans les universités, particulièrement dans l’accès aux postes à responsabilité.

Le réseau a été lancé solennellement à l’occasion du colloque international « Femmes universitaires, femmes de pouvoir ? », organisé par l’AUF les 13 et 14 novembre 2014 à Dakar (Sénégal).

Le Réseau Francophone pour l’Egalité Femme – Homme

Crée en Octobre 2013, le Réseau Francophone pour l’Egalite Femme – Homme (RF-EFH), regroupe en son sein une soixantaine d’organisations internationales reparties dans tout l’espace communautaire francophone.

Ce Réseau est le premier outil d’évaluation, de veille et de reddition de comptes jamais créé par notre Institution commune, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

Le RF – EFH a pour objectifs de :

  • Coordonner le suivi de la mise en œuvre des textes internationaux et régionaux adoptés par les États et les gouvernements membres de la Francophonie dans les domaines de l’égalité femme-homme, de l’autonomisation des femmes et de la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles ; en diffuser et partager les résultats parmi ses membres et interpeller les gouvernements non performants en la matière ;
  • Mobiliser et organiser le plaidoyer sur l’égalité femme-homme, entre les acteurs et actrices de la Francophonie au niveau international, régional et dans les pays membres, par la mise en place de campagnes de sensibilisation et d’appels à la mobilisation autour d’évènements spécifiques ;
  • Renforcer la visibilité et organiser l’influence des acteurs et actrices francophones de l’égalité femme-homme dans les enceintes internationales et régionales, par des actions ciblées qui mettent en exergue chaque fois, la spécificité francophone.
  • Les axes de partenariat
  • Développement conjoint de programmes d’enseignement, notamment avec les organisations membres du réseau évoluant dans les sphères de la recherche et/ou de l’enseignement. Ces programmes seront axés autour de thématiques communes au deux réseaux.
  • Accompagner le Réseau des femmes responsables dans l’enseignement supérieur sur la sensibilisation des milieux universitaires et dirigeants à la question de l’inégalité femme-homme dans les universités, particulièrement dans l’accès aux postes à responsabilité.
  • Intégration de l’égalité homme – femme dans les programmes universitaires.
  • Etudier d’un commun accord les possibilités d’intégrer les femmes dans les universités pour leur permettre de faire une carrière professionnelle et administrative dans les universités.
  • Création de nouvelles filières d’enseignement pour équilibrer le genre dans l’enseignement supérieur
  • Initier des activités conjointes en rapport avec les domaines d’intervention des deux réseaux
  • Elaboration de modules francophones de formation à distance proposant aux femmes universitaires une auto-formation tutorée avec QCM:
  • Travailler en étroite collaboration avec le réseau des femmes responsables dans l’enseignement supérieur.
  • Le RF – EFH  pourrait être le point focal du Réseau francophone de femmes responsables dans l’enseignement supérieur et la recherche et faire le suivi des partenariats au titre de la formation proposée. (ex : point focal pour le Sénégal et au Cameroun dans le cadre des programmes initiés à l’université Gaston Berger et à l’université de Yaoundé.)
  • Accompagner le programme de l’OIF relatif à la mise en place d’incubateurs d’accélérateurs d’entreprises en Afrique Subsaharienne pour soutenir l’entreprenariat des jeunes des femmes. Les modalités pourront être définies par les deux parties.
  • Partage d’expériences entre les deux réseaux.
  • Tout autre axe de partenariat jugé pertinent par les deux réseaux.
Partager :
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close