58 CSW 2014

La participation à New York du RF-EFH  aux 58 sessions de la Commission de la condition de la femme CSW :  (Cadre de concertation des OSC francophones)  a permis au réseau d’échanger sur les thématiques suivantes:

  • Les défis et les réalisations dans la mise en œuvre des Objectifs du millénaire pour le développement pour les femmes et les filles
  • L’accès et la participation des femmes et des filles à l’éducation, aux formations, à la science et la technologie y compris la promotion de l’égal accès des femmes au plein emploi et à un travail décent.

CSW 58 édition

 

À New York, dans l’espace francophone organisé par l’OIF lors de la 58ème Commission de la condition de la femme (CSW), la présence du réseau, c’est fait à  travers la représentation de Mme Elveren DILEK et  la direction de la transversalité, avec comme points focaux Mmes Hary et Meunier.

Ces représentantes ont assisté aux réunions  multisectorielles avec les représentants des gouvernements et les membres de la société civile sur :

  • Le RF-EFH : son rôle ? ses actions ? son intégration dans le dispositif déjà existant qui fédère les acteurs qui  luttent pour l’égalité femme/homme.
  • L’EPACE FRANCOPHONE : ses forces et faiblesses, les attentes de la société civile et leurs constantes demandes de traduction  des documents et de maitrise   de la maïeutique  de la Commission du Statut de la Femme.

  • Les Perspectivesdu RF – EFH en 2014 et pour l’agenda post 2015

Suivi du Forum de Kinshasa

Les 2 documents de positionnement relatifs au doivent être distribués, discutés et diffusés (y compris dans les médias écris et parlés et des institutions concernées par les événements) et en faire une veille organisée.

CSW

  • Faire le suivi des conclusions agréées- et leçons apprises (l’engagement  et la participation de la francophonie sont nécessaires).
  • Définir une stratégie de préparation ex ante des prochaines éditions (commencer par le groupe de travail ministériel incluant les OSC pour prendre en compte l’égalité Femme Homme comme la francophonie l’a déclinée, dans l’agenda post 2015).
  • Connaitre les agendas événementiels pour créer des évènements propres à l’OIF et pour faire intégrer le réseau dans d’autres événements susceptibles d’être influencés par le réseau
  • É laborer des documents de politique/positionnement du réseau par les membres du réseau avec l’appui d’un consultant à la charge de l’OIF

En ce qui concerne l’agenda Post 2015, il est prévu:

  • D’ organiser des consultations et des séries de panels au niveau national et au niveau communautaire au sein des Gouvernements et État Membres pour accompagner la réflexion sur l’agenda post 2015 pour une participation effective des francophones aux débats, à la prise de décision et à la mise en œuvre.
  • De faire le lien entre Kinshasa et Dakar grâce à la déclaration de Kinshasa
  • De participer à la Conférence des OING :

à ce niveau, il faudra déterminer la nature de la coopération avec les OING, de même que celle avec les autres structures affiliées à l’OIF et de même nature que le Réseau Francophone pour l’Égalité Femme – Homme.

  • De participer au Sommet de la francophonie de Dakar :

les objectifs :

  • Faire l’état des lieux des droits des femmes dans l’espace francophone par région avec comme leaders la FIDH, WILDAF, CAWTAR, AQOCI, etc.
  • Effectuer une mission de plaidoyer dans les zones en crise ou en conflit : RCA, Guinée Conakry, Guinée Bissau, le Mali, la Cote d’Ivoire et en Europe de l’Est (si besoin) et Moyen Orient.
  • Établir des partenariats avec les organisations internationales telles que l’Union Africaine, l’Union Européenne, l’OCDE, le CAD, l’UNESCO, ONUFEMMES, UNFPA, le HCR, de même que les cadres communautaires sous régionaux, etc.
  • Les attentes du RF – EFH par rapport à l’OIF 
  • La coordination opérationnelle du réseau sera confirmée au siège de la coordonnatrice du réseau, il est en effet  préférable que le siège soit au pays de la coordination.
  • Dégager un fonds de financement des activités du réseau.
  • Mettre en place un secrétariat basé au pays de coordinatrice pour l’exécution de toutes les tâches afférentes au réseau.
  • Participer à la visibilité du RF – EFH à travers la mise en réseau avec les organisations partenaires de l’OIF qui évoluent dans le même domaine d’action que le réseau francophone.
  • Recommandations
  • Élaboration d’un budget annuel pour une meilleure prise en charge Financière (de l’OIF pour ce qui est possible et par d’autres partenaires  pour les activités  qui ne peuvent être financées par l’OIF)
  • Organisation de rencontres annuelles d’échanges, de concertation, de mise à niveau et d’harmonisation entre l’OIF et le RF – EFH
  • Plus grande implication des membres par rapport aux tâches assignées.
  • Une plus grande diffusion et circulation de l’information issue des rencontres régionales et internationales à restituer au niveau de la coordination pour une application interne;
  • Initiation de recherches internationales à caractère régional et organisation d’un processus de consultation régionale sur les questions de paix, de sécurité et d’égalité Femme – Homme.

 

Après le sommet de Dakar, prévoir durant la présidence sénégalaise de la francophonie :

  • Faire un forum des femmes francophones sur «le financement du développement : l’avis et l’action des femmes francophones »«

 

Partager :
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close